Excite

Ce sera l'Espagne

Etrange sensation que celle éprouvée par les joueurs et les supporteurs de l'équipe de France hier soir. Au cours de ces 3 premiers matches de l'Euro 2012, on aura vu de tout. Un match ennuyant contre l'Angleterre, où les Bleus ont refusé de se lancer à l'abordage, la peur de perdre prenant le dessus. Un second match, face à l'Ukraine, nettement plus aboutis, avec un jeu offensif animé, de bons automatismes, des débordements, de belles passes et des buts.

Et enfin hier soir, où la France a connu la défaite. Il faut dire que le statut de favori n'est pas toujours un avantage. Notamment lorsque l'attaque est en panne comme se fût le cas hier soir. Dans ces cas là, l'équipe adverse commence à croire en ses chances. Les Suédois ont été très fort en défense, laissant peu d'espaces aux Bleus. Mais ils étaient aussi presque invisible en attaque pendant toute la première mi-temps, au point de se demander si Ibrahimovic était sur le terrain.

Mais c'est bien lui qui changera le court du match en deuxième mi-temps. Il reçoit un centre tendu venant de la droite, et d'une reprise de volée accrobatique, marque un but magnifique sur lequel le gardien de l'équipe de France Hugo Lloris ne peut rien faire. Le buteur du Milan AC est comme ça. Il peut paraitre nonchalant et paresseux au point d'énerver ses propres supporters, mais dès qu'il a une occasion, il sait se montrer terriblement dangereux.

Ce but va d'ailleurs libérer complètement une équipe suédoise décomplexée, qui savait avant le début du match qu'elle prendrait la direction de Stockholm une fois la phase de groupe terminée. Si sa défense reste très serrée et que les Bleus continuent d'être approximatifs en attaque, les jaunes et bleus sortent de plus en plus de leur moitié de terrain et viennent tester le capitaine de l'équipe de France, Hugo Lloris, qui réalise de superbes arrêts.

Mais alors que les supporters français s'attendent à une réaction d'orgueil de la part des Bleus, c'est Sebastian Larrson qui viendra les punir, en récupérant une balle renvoyée par la barre transversale pour porter le score à 2-0. La France devra donc affronter l'Espagne, et pour la première fois dans cet Euro 2012, n'aura plus le statut de favori. Ce n'est pas forcément une mauvaise chose, l'important étant d'être plus solides en défense, et surtout plus créatifs et prolifiques en attaque.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017