Excite

Corruption à la Fifa ?

Selon le Sunday Times, un membre Nigérian de la Fifa et le vice-président Tahitien seraient prêts à vendre leurs votes pour l'organisation de la coupe du monde 2018, preuve à l'appui.

L'organisation d'une coupe du monde est toujours source d'envie pour les différents acteurs qui pourraient en tirer profit. Les raisons sont donc innombrables pour qu'un officiel de la fédération se voit approcher pour vendre son vote. Le Sunday Times a publié dimanche une enquête qui dévoile la facilité avec laquelle des journalistes sont parvenus à entrer en contact avec un responsable pour lui proposer une ronde somme d'argent contre son vote pour l'organisation de la coupe du monde 2018, en se faisant passer pour des lobbyistes américains.

Amos Adamu, le membre nigérian en question, apparait à son insu dans une vidéo alors qu'il est en train de garantir aux mêmes journalistes son vote pour la candidature des Etats-Unis contre la somme de 570.000 euros. Mais il ne serait pas le seul, le vice-président tahitien de la Fifa aurait quant à lui demander 1,6 millions d'euros. De son côté, le président de la Fifa Sepp Blatter a annoncé l'ouverture d'une enquête et a invité les membres du comité exécutif à 'éviter de faire le moindre commentaire public sur cette affaire'.

Photo: Marcello Casal Jr.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017