Excite

Hervé Renard, un entraîneur qui a l'embarras du choix

  • Getty Images

Il y a trois ans, au lendemain du sacre de la Zambie à Libreville en finale de la CAN 2012 face à la Côte d’Ivoire, Hervé Renard avait déjà refusé des offres très lucratives en provenance de Chine notamment. Aujourd’hui avec un second titre continental sur son CV, la cote de popularité d’Hervé Renard a évidemment pris de l’épaisseur. Son nom revient notamment fréquemment à Lille et à Saint-Étienne.

«Il y a des entraîneurs qui sont en place et seront sous contrat en 2015-2016», relativise Renard, assurant n’avoir eu aucun contact formel avec les dirigeants des deux clubs. Mais René Girard et Christophe Galtier, les deux intéressés, sont pour l'un fragilisé par des résultats décevants et pour l'autre tenté par l’Angleterre. Ils ne sont donc pas certains d’être toujours en place en juin prochain.

En revanche, Hervé Renard a bien été approché par l’Égypte, qui lui a proposé un salaire deux à trois fois supérieur à celui qu’il touche en Côte d’Ivoire : «Oui, je vous le confirme, mais j’ai décliné». Et si Renard a beaucoup ri des rumeurs totalement farfelues l’expédiant à la tête de la sélection du Qatar pour sept ans, le sélectionneur des Éléphants a bien reçu des propositions de clubs de ce pays, mais également de formations situées en Arabie Saoudite ou aux Émirats Arabes Unis, dont certaines atteignant 4 à 5 millions d’euros par an.

«Même si l’aspect financier n’est pas ma priorité, quand on reçoit des offres de ce montant, on est obligé d’y prêter attention», admet le Savoyard. En 2014, Renard avait été proche de signer à Lyon, alors que le FC Bâle (Suisse), et deux clubs de Premier League anglaise, West Bromwich Albion et West Ham United, étaient venus aux renseignements. L’intéressé confirme par ailleurs : «L’Angleterre est une destination qui m’attire».

Le Français, qui souhaite également disputer une Coupe du monde, rappelle à la moindre occasion «qu’il est sous contrat avec la Côte d’Ivoire et qu’il a la chance d’entraîner une équipe de ce niveau». La balle est dans le camp de la Fédération Ivoirienne de Football, mais selon plusieurs sources, la tendance serait à un départ à moyen terme au cas où une proposition sportivement attractive parvienne à Hervé Renard.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017