Excite

Huit ans de prison ferme pour Régis de Camaret

Dans la salle de la cour d'assises du Rhône, Régis de Camaret reste de marbre, les victimes s'étreignent entre larmes et sourires. La cour a condamné vendredi l'ancien coach à huit ans de prison ferme pour le viol de deux anciennes pensionnaires mineures de son club. Il a également reçu une interdiction définitive d'exercer le métier d'entraîneur de tennis, une peine de dix ans d'interdiction des droits civiques, civils et de famille et fait l'objet d'un mandat de dépôt à l'audience.

Dans la matinée, l'avocate générale avait requis entre dix et douze ans de réclusion criminelle. A la sortie de l'audience, Isabelle Demongeot a fait part de sa délivrance après son long combat : «Ce soir il est en prison, la honte a changé de camp, c'était un long combat, on est très touchées, vidées». Pendant le procès, l'ex n° 2 française est venue témoigner de sa «vie broyée» malgré la prescription de sa plainte.

La Fédération Française de Tennis s’est exprimée sur le sujet par l’intermédiaire de Gilbert Ysern, son directeur général. «La FFT a souhaité attendre le verdict avant de parler. La condamnation de Régis de Camaret est un acte fort et décisif dans l'un des épisodes les plus douloureux qu'ait connus le tennis français. Notre Fédération est évidemment solidaire des victimes et tient à saluer le courage, la volonté et la dignité de toutes les femmes qui ont apporté leur témoignage au procès. Elle fera tout pour que le combat de ces femmes et cette condamnation servent d'exemple pour lutter sans répit contre ces agissements au sein de notre sport et de notre société».

La FFT a également exclu Nathalie Tauziat de son comité directeur. Cette dernière avait déclaré à la barre «ne rien avoir à reprocher à M. de Camaret». «On a ressenti un profond malaise suite à ses propos, poursuit Gilbert Ysern. Un malaise partagé par notre Fédération. Son attitude a beaucoup choqué et nous sommes convaincus aujourd'hui qu'elle n'est pas compatible avec les intérêts de la FFT. Il lui sera d'ailleurs demandé de ne plus siéger au comité directeur».

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017