Excite

Il n’y aura pas d'arbitre français au Mondial

La Coupe du monde 2014 sera la première depuis trente ans à se dérouler sans un arbitre français. En effet, présélectionné dans une liste de 52 arbitres en septembre 2012, Stéphane Lannoy, le numéro un français (et ses deux assistants, Frédéric Cano et Michael Annonier) n'ont pas été finalement retenus dans la liste finale de la FIFA.

C’est sans conteste un coup dur pour l'arbitrage français et pour la FFF, et ceci alors qu’en juin une réforme profonde de l’arbitrage a été lancée après dix années de crise et de luttes intestines. La blessure de Stéphane Lannoy, la saison dernière, a peut-être pu jouer, mais ce camouflet risque surtout d’être analysé à l'aune de l'image désastreuse de l'arbitrage français. Pour mémoire, la dernière fois que l'arbitrage français a manqué une Coupe du monde remonte à l'Allemagne en 1974.

Présent au Mondial 2010 et à l’Euro 2012, Stéphane Lannoy n'a sans doute pas été servi non plus par le resserrement du nombre de trios d'arbitres : vingt-cinq seulement alors qu'il était attendu entre 30 et 32 équipes de directeurs de jeu. En 2010, vingt-neuf avaient été invités en Afrique du Sud, dont dix européens.

L'organisateur du Mondial brésilien indique que les trios retenus ainsi que les « huit duos d'arbitres de soutien » sont issus de 43 pays différents. Neuf trios (Allemagne, Turquie, Suède, Pays-Bas, Serbie, Portugal, Italie, Espagne, Angleterre) et un duo de soutien (Norvège) sont européens.

Outre le Brésilien Sandro Ricci, qui représentera le pays hôte, la liste présente des figures de l'arbitrage de haut niveau comme l'Anglais Howard Webb, le Néerlandais Bjorn Kuipers, le Portugais Pedro Proença ou encore l'Espagnol Carlos Velasco Carballo.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017