Excite

JO: bienvenue à Beijing!

La flamme olympique
L’allumage de la flamme aura lieu le 25 mars 2008 à Olympie, en Grèce, comme le veut la tradition. Entre le 25 et le 30 mars, la flamme parcourra la Grèce et finira son parcours au stade de Panathinaikos, lieu des premiers Jeux olympiques. La flamme arrivera à Beijing après la cérémonie de transmission dans le stade, le 31 mars, et commencera alors son voyage qui durera 130 jours. Elle parcourra 137'000 km, la plus longue distance jamais parcourue pour un relais de la flamme olympique.

Cette année, le voyage de la flamme se référera à la route de la Soie, une route qui est symbole de progrès de la civilisation par l’échange des idées, des techniques et des Hommes. L’Unesco la définie comme la « route du dialogue entre l’Orient et l’Occident ». Il s’agit pour les organisateurs des Jeux olympiques de partager non seulement un message de paix et d’amitié, mais aussi la joie et la passion des Jeux.

Jusqu’à aujourd’hui, cet événement sportif qui réunit les peuples du monde entier, n’avait que peu touché le continent asiatique. C’est pourquoi, cette année les organisateurs ont délibérément choisi de faire passer la flamme olympique dans 15 villes d’Asie. Il s’agit de faire de ces Jeux « les Jeux du peuple », mais aussi « les Jeux verts » ainsi que « les Jeux technologiques », tels sont les thèmes olympiques pour cette année 2008.

L’Aquacube
Le Centre national de natation a été inauguré le 28 janvier dernier. L’« Aquacube » se trouve à Beijing est il est l’un des bâtiments phare des Jeux olympiques 2008. Sa construction a duré quatre ans. La structure est revêtue de coussins qui ressemblent à des bulles d’eau, mais qui sont en fait remplis d’air. L’un des constructeurs de l’Aquacube décrit la structure comme ceci: « Bleu par beau temps, jaune au crépuscule, blanc par temps maussade ».

Découvre les photos de cette structure surprenante dans notre galerie photo.

La structure très conceptuelle a aussi le mérite d’être écologique. En effet, « grâce à un système de récupération d'eau installé sur le toit, qui permettra de réutiliser 10’500 m3 d'eau par an. La surface de ce système est d'environ 29’000 m2, ce qui lui permettra un taux de récupération de 76%. En cas de pénurie d'eau, les récipients du système pourront fournir de l'eau, à hauteur de 220 m3 par jour. Le centre est également équipé d'un système d'assainissement de l'eau au deuxième sous-sol, garantissant la qualité de l'eau, qui sera désinfectée et dans laquelle seront ajoutées automatiquement les quantités de liquides acides et alcalins nécessaires pour atteindre le pH idéal. L'eau respectera les normes internationales de teneur en produits anti-algues. De l'eau saine sera évidemment ajoutée en cas de besoin. »

Le Centre lancera par ailleurs une chaîne de produits dérivés ‘Aquacube’: maillots de bains, souvenir et boissons. Il s’agit d’une idée des gérants qui veulent profiter de la réputation de l’installation et couvrir, avec les bénéfices, les frais d’entretien et rentabiliser la structure qui sera ouverte au plus grand nombre une fois les JO terminés (avec la promesse que les tarifs d’entrée seront raisonnables). Une marque d’eau minérale qui porte le nom ‘Aquacube’ a également été créée. L’eau en provenance du Canada est de très bonne qualité.

Le Nid d’Oiseau
Le stade national de Chine, connu sous le nom de ‘Nid d’Oiseau’ en raison de sa forme, est en tête du classement des nouveaux lieux-repères de Beijing. Les travaux ont débuté en décembre 2003, il s’agit d’une structure de 258'000 m2 de superficie qui pourra accueillir 91'000 spectateurs lors de compétitions athlétiques et matchs de foot.
Découvre le Nid d’Oiseau grâce à notre galerie photos.

Autre structure très impressionnante aussi: le stade de Shenyang dans la province de Lianoning qui pourra accueillir jusqu’à 60'000 spectateurs.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017