Excite

La démission du président Escalettes

Il disait 'ne pas vouloir quitter un navire en perdition', soutenu au départ par Roselyne Bachelot, ministre des Sports, celle-ci souhaitait quelques jours plus tard son éviction immédiate.

Jean-Pierre Escalettes vient donc d’annoncer sa démission dans un communiqué. Il était à la tête de la fédération française de football (FFF) depuis cinq ans. Après la défaite des Bleus face à l’Afrique du Sud, le président de la FFF reconnaissait un fiasco humiliant pour la France du foot. Ce Mondial 2010 a discrédité le staff, les joueurs et blessé le public.

De retour à Paris, Escalettes jouait la loi du silence. Mais ce lundi après-midi, dans un bref communiqué, on pouvait lire: 'j’assume avec lucidité ma part de responsabilité. Je considère qu’il est de mon devoir de démissionner'. Beaucoup attendaient cette décision. Jean-François Lamour, ancien ministre des Sports, expliquait 'qu’il était à des années lumières du sport de haut niveau. Il ne savait plus quoi faire et quoi dire'.

Mais dans les coulisses, il se murmure que cette démission ne devrait pas être la seule. Que la France souffre d’un mal plus grand: un manque de communication, des instances du sport inefficaces, un gouvernement trop présent, des joueurs qui décident de tout. La maison Bleus coule, 'c’est tout le staff qui devrait partir', soulignait Emmanuel Petit.

Aujourd’hui, on attend le remplaçant. La démission officielle de Jean-Pierre Escalettes sera entérinée vendredi devant le conseil fédéral.

Photo: wat (capture écran)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017