Excite

La Rouge flirte avec les Oranjes

Finalement, ce Mondial c’est une histoire de couleurs. Après la qualification des Oranjes (Pays-Bas), c’est au tour de la Roja (la Rouge-Espagne) de montrer tout son talent. Le champion d’Europe en titre fut le patron sur le terrain.

On ne s’attendait pas à ça. La rencontre fut à sens unique. Une couleur dominait outrageusement sur le terrain: la Rouge. La National Mannschaft n’a pu se payer le luxe de briller, au contraire, la soirée fut très noire. Sans Thomas Müller, le jeu n’a pas évolué en milieu de terrain, les contres (rares) étaient mal engagés. Seul Klose a montré une pointe d’agressivité.

Mais celle qui a fait vibrer le Durban Stadium, fut exceptionnelle. L’Espagne a rarement joué aussi bien. Elle a maîtrisé de bout en bout la rencontre, étant aussi à l’aise dans un jeu court que long. Les attaques étaient millimétrées: tour à tour ce fut David Villa, Carles Puyol, Sergio Ramos, Xabi Alonso et Pedro. Ce numéro 18, attaquant du Barça, a fait toute la différence.

Percutant, Pedro laissait la défense allemande sur place. Il a usé de son entente avec Xavi pour décaler ses coéquipiers et offrir des intentions de buts à l’équipe: Xabi Alonso au retour des vestiaires, Villa, 10 minutes plus tard. Plus les Ibériques ont poussé, plus les Allemands n’osaient contrer.

Le coup de grâce arrivera à la 73e minute par Carles Puyol, d’une tête hargneuse qui finira comme un boulet de canon dans les cages de Neuer. La Roja jouera sa première finale de Coupe du monde face aux Pays-Bas dimanche 11 juillet à 20h30. Le match pour la 3e place aura lieu samedi 10 juillet à 20h30 entre l’Allemagne et l’Uruguay.

Résumé du but



Photo: fifa.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017