Excite

Le Real et le Barça dos à dos

  • Maxppp

On est gâté cette année, avec deux Clasicos supplémentaires, puisque le Real a rencontré en coupe du Roi. Comme le veut le choc se déroulait en deux rencontres, la première à Madrid, qui a vu le Barça s'imposer 2 buts à 1, et le match retour hier soir, au Camp Nou.

Mais cette fois-ci la donne à changé, ce n'est plus le club de Barcelone qui a effectué sa promenade de santé comme à son habitude dans les derniers clasicos. Mais au contraire, le Real de Madrid est l'équipe qui a le mieux joué, et pendant presque toute la partie. En première période, les joueurs de la maison blanche ne parviennent toutefois pas à trouver la faille. Ozil, qui sera tout près d'ouvrir la marque, verra sa frappe de 20 mètres s'écraser sur la barre transversale.



Et c'est à ce moment précis, en fin de première mi-temps, que le Barça va frapper. D'abord par Pedro, suite à une jolie série de dribles de Lionel Messi, le tripple ballon d'or argentin. Et ensuite, grâce à une frappe monumentale de Dani Alves, l'arrière droit du FC Barcelone, qui reprends une balle qui trainait aux abords de la surface de réparation du Real de Madrid, pour la catapulter dans la lucarne opposée. Du grand art.

L'injustice atteint son apogée lorsque le Real se voit refuser un but valable de Sergio Ramos, qui marque d'une magnifique tête sur un centre milimétré. On croit alors que l'équipe de la capitale ne reviendra plus, sachant qu'elle devait en plus remonter le score du match aller. Mais c'est mal connaître la détermination des joueurs du Real.

Cristiano Ronaldo tout d'abord, parfaitement lancé, dribble le gardien du Barça avant de glisser la balle au fond des fillets devant Carlos Puyol qui se jettait dans un tacle désespéré. Puis par Karim Benzéma, le buteut français, qui venait à peine de rentrer en jeu. L'ancien Lyonnais effaçait facilement Carlos Puyol avec un petit coup du sombrero, suivit d'un contrôle de la cuisse et d'une frappe en se jettant, qui trompe parfaitement le gardien catalan. Malheuresement pour les merengue, ce sera le dernier but du match, mais il aura au moins eu le mérite de relancer l'intérêt de la rencontre, et de prouver que certains soirs, le fossé entre les deux super puissances d'Espagne peut se réduire.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017