Excite

Les Ch’tis blessés

Tollé général. Même si pendant le direct qui retransmettait la finale de la Coupe de la Ligue elle était passée inaperçue, la banderole de la honte fait aujourd’hui grand bruit. La faute aux supporters parisiens, si l’on peut encore les nommer ainsi.

A l’entame de la seconde période, ces derniers ont déployé un ruban de tissu de plusieurs dizaines de mètres avec inscrit dessus : 'Pédophiles, chômeurs, consanguins: Bienvenue chez les Ch'tis', une référence humiliante au film à succès Moins de 48 heures après les faits, les réactions atterrées se succèdent. 'viol' pour les uns, 'lamentable' pour d’autres, la banderole déchaîne les passions. D’autant plus qu’elle intervient juste après le partenariat scellé entre la Ligue professionnelle de football et la Licra pour lutter contre le racisme dans les stades.

Et la polémique ne restera pas que médiatique. Un volet judiciaire va suivre avec les plaintes déposées par les instances du football, le club de Lens et la mairie de Lens. Cette dernière souhaitant faire de ce dérapage une 'affaire d’Etat'.

D’un point de vue sportif aussi, il faut s’attendre à des conséquences. Une large frange des supporters lensois réclame que l’édition 2008 de la Coupe de la Ligue soit dépourvue de vainqueur. La Ligue qui a décidé de frapper fort contre ce genre d’agissement est très observée et certains estiment qu’il faut faire preuve de la même sévérité contre le club de la Capitale que contre Bastia ou Metz, respectivement condamnés à un match à huis-clos et à un retrait de point en championnat.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017