Excite

L'UEFA et Europol main dans la main contre les matches truqués

  • Getty Images

L'UEFA et Europol, l'Office européen de police, ont signé un protocole d'accord formalisant leur collaboration dans la lutte contre les matches truqués alors que neuf enquêtes sont en cours au niveau du continent. "C'est une étape très importante voire décisive", a estimé Michel Platini, le patron de l'UEFA qui milite depuis longtemps pour une police européenne du sport.

"Je suis un ancien joueur et je sais que la manipulation de matches est le pire fléau car on touche à l'âme de jeu, à l'essence même de notre sport", a ajouté le triple Ballon d'Or. L'UEFA, qui dispose de son propre système de surveillance de près de 32 000 matches par an et d'officiers d'intégrité dans chaque pays, va ainsi pouvoir bénéficier de l'expertise d'Europol et d'une plateforme de partage d'informations et connaissances.

"Je ne pense pas que cela soit un problème majeur dans le football européen à partir de ce qu'on voit, mais nous nous assurons à ce que cela n'en devienne pas un en envoyant un message clair aux syndicats du crime organisé qu'ils seront mis sous enquête et empêchés de menacer l'intégrité de ce sport", a souligné Rob Wainwright, le directeur d'Europol.

Selon lui, cela ne concerne qu'"une très, très petite proportion de matches joués en Europe". Le directeur d'Europol a précisé que neuf enquêtes sur des matches truqués étaient actuellement en cours sur le continent, mais s'est refusé à donner des détails, ne serait-ce que pour les pays concernés. Rappelons que récemment la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) a annoncé l'ouverture d'une enquête sur "des allégations de fraude" de matches de son équipe au Mondial 2014.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017