Excite

Nouveaux éléments de la justice contre le handballeur Nikola Karabatic

La justice a découvert de nouveaux éléments qui mettent à mal la stratégie de défense de Nikola Karabatic sur les soupçons de match de handball truqué entre Cesson et Montpellier en mai 2012, ont annoncé le quotidien Midi Libre et la radio RTL. En cause : le téléphone portable du joueur.

Les juges d'instruction chargés du dossier ont récupéré de nouvelles données techniques concernant les analyses des téléphones portables et des disques durs des ordinateurs des différents protagonistes mis en cause, et notamment des joueurs. En fouillant dans le portable de Nikola Karabatic, les experts ont constaté trois choses.

Tout d’abord, il avait téléchargé l'application de la Française des Jeux appelée « Parions Sport ». Ensuite il serait surtout resté connecté près de deux heures sur le site Internet de ladite FDJ peu de temps avant le coup d'envoi du désormais célèbre match contre Cesson-Sévigné.

Les experts en informatique qui ont travaillé sur l'enquête ont par ailleurs découvert sur un ordinateur portable de Nikola Karabatic des captures d'écran en provenance de son téléphone, qui indiquent que la cote du score du match à la mi-temps, celui sur lequel les paris incriminés ont été pris, a été consultée, selon une source proche de l'enquête.

La star de Montpellier et de l'équipe de France affronte la Croatie ce soir en quart de finale du Mondial, à Saragosse. Les juges doivent l'interroger sur ce point précis le 29 janvier prochain, deux jours après la fin du Mondial. Il n'y a cependant rien d'illégal dans ce comportement. Rien ne dit non plus qui de Karabatic ou de sa compagne a utilisé le téléphone ce jour-là, mais cela fragilise forcément sa thèse qui pourrait se résumer ainsi : « je n'ai jamais parié ».

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017