Excite

Oklahoma City prend l'avantage sur San Antonio

Quel retournement de situation. Alors que les San Antonio Spurs de Tony Parker avaient commencé de la meilleure des manières la série de matches comptant pour la finale de conférence ouest des playoffs NBA, en menant 2-0, l'Oklahoma City Thunder est parvenu à interrompre la série de 20 victoires consécutives de son adversaire, puis à renverser la vapeur en gagnant les deux matches suivants.

Lundi soir, Manu Ginobili commençait pour la première fois un match de la finale de conéference ouest dans le cinq majeur. Choix qui s'avéra immédiatement payant, tant l'Argentin a pesé sur cette rencontre (34 points), en l'éblouissant de sa classe. Tirs à trois point, passes décisives, jolies action sur la ligne de fond de court, lay ups, la palette offensive du joker de luxe est impressionnante.

Seulement voilà, Oklahoma City, cette saison, c'est vraiment du costaud. L'équipe va à 100 à l'heure, notamment sur contre-attaques, et les San Antonio Spurs paraissaient parfois dépasser par la fougue de leurs adversaire, à commencer par Russel Westbrook. Avec ses 23 points et 12 passes décisives, il apporte énormément à son équipe ainsi qu'aux supporters qui l'adorent.

Kevin Durant s'affirme comme le MVP des playoffs avec un nouveau gros match. 27 points, 4 rebonds et 5 passes décisives, il sait absolument tout faire. James Harden comme à son accoutûmée a sû venir du banc pour aider ses partenaires avec 20 points. Le Thunder peut toujours compter sur son barbu légendaire.

Tony Parker de son côté a marqué 20 points, deux de plus que Tim Duncan, ce qui est un peu juste, surtout si les autres coéquipiers n'élèvent pas leur niveau de jeu comme ils ont sû le faire dans ces playoffs. L'avantage est désormais dans le camp d'OKC, qui n'est plus qu'à un seul match de la finale contre le Miami Heat ou le Boston Celtic, qui sont à égalité 2-2 dans la finale de conférence est.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017