Excite

Plus de 300 joueurs de football français évoluent à l'étranger

D'après l'Observatoire des footballeurs professionnels (PFPO) du Centre international d'Etude du Sport (CIES), en 2013, 306 joueurs français évoluent hors de nos frontières, dans les premières divisions des championnats européens. Ce nombre est en hausse puisqu’ils étaient 247 en 2009 et 272 en 2012 à évoluer en dehors des terrains de ligue 1, soit une augmentation de près d’un quart en quatre ans. Cette étude démographique de grande échelle concerne 31 championnats de première division du continent européen, 472 clubs et un total de 11 653 joueurs.

La France arrive ainsi en deuxième position des pays les plus exportateurs, derrière le Brésil et ses 471 joueurs répartis dans les clubs européens de D1, mais la France dépasse la Serbie (211 exilés) et l'Argentine (195). Quant à l’afflux de joueurs brésiliens en Europe, cette tendance semble s'atténuer puisqu'en 2009, les Brésiliens étaient 538 dans les clubs européens.

Cet exil des joueurs de football français est-il une bonne ou mauvaise nouvelle pour le football français? Certains amateurs de foot considèreront que ce flot d'expatriés prouve l'excellente cote des joueurs français et la qualité des centres de formation hexagonaux. D'autres vont conclure que le championnat français a de plus en plus de mal à retenir ses talents...

Pour un spécialiste du football français tel que François Blaquart, DTN à la FFF, l’évolution de joueurs français à l’étranger est à la fois une bonne et une mauvaise chose : « Cela reflète la bonne santé de la formation à la française. On reconnaît notre savoir-faire en la matière. En 1998-2000, on pensait que ces départs à l'étranger bonifieraient l'équipe de France. Est-ce qu'ils facilitent aujourd'hui le travail du sélectionneur qui cherche à créer une osmose ? Je me pose la question ».

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017