Excite

Quand les sportifs sont mis à l’amende

  • Getty Images

Spécialiste du genre, le basketteur de la NBA JR Smith est habitué aux polémiques et aux amendes. Il avait déjà été sanctionné dans le passé pour contrôle positif à la marijuana (cinq matchs sans toucher de salaire, soit environ 185 000 euros), puis pour avoir insulté un adversaire sur Internet (environ 20 000 euros). En janvier, Smith a récolté une nouvelle sanction financière pour un comportement vraiment étrange : il profitait des lancers-francs pour défaire les lacets de ses adversaires. Résultat : il a dû faire un chèque de 50 000 dollars, soit plus de 35 000 euros.

Ensuite, Manu Tuilagi qui a disputé le Mondial de rugby 2011 en tant que titulaire avec le XV d'Angleterre. Problème, la révélation s'est aussi fait remarquer pour de mauvaises raisons. Pour avoir porté un protège-dents sur lequel le nom d'un sponsor apparaissait, il a été sanctionné par l'International Rugby Board d'une amende de 5 850 euros. Surtout, pour avoir plongé depuis un ferry dans le port d'Auckland, il a passé une heure et demie au poste avant de recevoir de la part de son sélectionneur une amende de 4 200 euros.

Vingt mille dollars (soit près de 18 000 euros), c'est la somme payée par le joueur de football américain Chad Ochocinco à la suite d'une sanction imposée en avril 2009 par la NFL. Son méfait ? Avoir tendu un billet d'un dollar à un arbitre en plein match, faisant croire qu'il tentait de soudoyer le corps arbitral. Le quater back des Bangals réalise une longue passe en direction d'Ochocinco. L’équipe adverse des Ravens portent réclamation, estimant que le receveur se trouvait hors des limites du terrain à la réception. Pendant que l'action est visionnée par les arbitres, Chad Ochocinco demande à un technicien télé de la chaine CBS de lui fournir un billet et le tend à l'arbitre. Seulement voilà, la Ligue n’a pas partagé l'humour du joueur.

Enfin et toujours ayant eu à partie avec la NFL,Troy Polamalu fait partie des joueurs vedettes des Steelers, la franchise de football américain installée à Pittsburgh. Lors d'une rencontre opposant son équipe aux Jaguars de Jacksonville, en octobre 2013, le défenseur reçoit un coup de genou très violent au niveau du visage. Présentant des symptômes typiques d'une commotion cérébrale, Troy Polamalu est évacué du terrain. Après avoir repris ses esprits, le joueur d'origine samoane emprunte le téléphone portable du médecin pour appeler sa femme et la rassurer en personne, les images télévisées étant particulièrement choquantes. Or, le règlement de la NFL interdit aux joueurs d'utiliser un téléphone pendant un match. Polamalu a donc dû sortir quelque 10 000$ (9 000 euros) de son compte en banque pour régler son amende.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017