Excite

Quatre candidatures à la présidence de la FIFA ont été déposées

  • Getty Images

La lutte pour l'élection à la présidence de la FIFA bat son plein. Malgré les récents scandales qui ont ébranlés l’institution ces derniers mois, notamment les soupçons autour de l’attribution du Mondial 2022 au Qatar, le poste reste le plus recherché dans le monde du football. Quatre candidatures pour l'élection à la présidence de la Fédération internationale de football (Fifa) prévue le 29 mai ont ainsi été déposées et la commission électorale «va désormais évaluer» leur recevabilité.

Après les retraits des Français Jérôme Champagne, qui n'a pas présenté les cinq parrainages nécessaires, et David Ginola, la commission électorale a reçu les candidatures de Joseph Blatter, président en exercice et grand favori, de l'ancien Ballon d'Or portugais Luis Figo, du jordanien le Prince Ali Bin Al Hussein, un des vice-présidents de la Fifa et de Michael van Praag, président de la Fédération néerlandaise.

Conformément à l'article 8, alinéa 1, du règlement électoral, la commission électorale ad hoc «a transmis les dossiers de candidature à la chambre d'instruction de la commission d'éthique», afin que celle-ci mène «des enquêtes d'habilitation sous dix jours», a indiqué la Fifa dans un communiqué.

Après réception des résultats de ces enquêtes d'habilitation, la commission électorale se réunira à nouveau «afin d'analyser les dossiers des quatre candidats et valider leur conformité avec les dispositions réglementaires de la Fifa». Une fois cette procédure effectuée, la commission électorale «acceptera formellement les candidatures et déclarera les candidats éligibles» à la fonction de président de la FIFA.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017