Excite

Sepp Blatter finalement favorable à un Mondial 2022 au Qatar en hiver

« Il est clair qu'on ne peut pas jouer par cette chaleur en plein été, il faut prendre en compte la santé des joueurs », a déclaré Sepp Blatter lors d'une conférence sur le sport baptisée "Camp Beckenbauer" en Autriche. « C'est possible de refroidir un stade mais pas un pays tout entier. C'est pourquoi le comité exécutif doit se montrer courageux et faire prendre conscience aux fédérations qu'il faut changer quelque chose», a poursuivi le président de la Fifa.

« On n'a pas sous-estimé cette question, on l'a peut-être mal appréhendé», a reconnu sur la chaîne de télévision allemande Sky Sport News le président de la Fifa qui entend saisir le comité exécutif de cette question en octobre. « Je reviens juste du Proche-Orient, j'étais en Jordanie, Palestine et Israël, j'ai vu là-bas la chaleur qu'il règne en plein été et ce n'est même pas comparable avec le Qatar», a-t-il révélé.

Il s'agit de la première fois que Sepp Blatter s'exprime publiquement pour une telle solution prônée par le président de l'UEFA, le Français Michel Platini. Il était jusque là partisan d'un déroulement normal de la Coupe du monde qui a traditionnellement lieu entre juin et juillet où les températures peuvent atteindre 50°C au Qatar.

En mars dernier, Sepp Blatter estimait encore que la décision d'organiser le Mondial 2022 au Qatar en hiver plutôt qu'en juin devait d'abord faire l'objet d'une demande du Qatar. « La demande de jouer en hiver doit venir de l'organisateur. Or la Fédération internationale (de football) n'a encore reçu aucun requête en ce sens de la part du Qatar », avait déclaré Sepp Blatter.

La déclaration du président de la Fifa a été saluée par le président de la Fédération allemande, Wolfgang Niersbach: « Je ne l'avais jamais entendu être aussi clair sur cette question, mais je trouve qu'il a absolument raison».

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017