Excite

Sotchi J-2 : le point sur un chantier pharaonique

  • Getty Images

La transformation de Sotchi, de station balnéaire en Capitale des sports d’hiver a coûté très cher, bien plus cher semblerait-il que les chiffres officiels avancés par la Russie. Pour la construction du complexe olympique, la Russie et ses oligarques auraient déboursé pas moins de 37 milliards d’euros, un record -3 fois le prix des JO de Londres, 25 fois celui des JO de Vancouver. Qu’est ce qui a justifié de telles dépenses, à quoi doit-on s’attendre ? Petite anticipation avant l’ouverture des Jeux.

Les jeux Olympiques d’hiver de 2014 de Scotchi auront lieu du 7 au 23 février dans un site situé entre le bord de la mer Noire et les montagnes du Caucase. Sotchi tient une place particulière dans le cœur des Russes et de sieur Poutine qui y possède une datcha pour les vacances.

Infrastructures colossales, mesures de sécurité strictes, mobilisation de 100 000 ouvriers : Vladimir Poutine n’a pas failli à sa réputation d’homme fort de la mère Russie. Le site a été transformé pour devenir bluffant « par la démesure des infrastructures" selon les mots du patineur français Florent Amodio, déjà sur les lieux.

SOTCHI EN IMAGES !

Le complexe olympique est constitué de onze sites répartis sur deux ensembles : le premier situé en bord de mer et le second dans les montagnes du Caucase. L’endroit a été revu, transformé et corrigé, en vue d’héberger plus de 100 000 visiteurs. Des centaines de structures sont sorties de terre en quelques années, en dépit des lois de l'écosystème, ce qui n'a pas manqué de faire grincer les dents de nombreux défenseurs de l'environnement.

Pour construire une autoroute entre la mer et la montagne, 6 milliards d'euros ont été dépensés, ce à quoi ont dû s’ajouter 77 ponts et 12 tunnels.

À Rosa Khoutor, la station de ski des JO on se presse encore pour terminer une vingtaine de résidences ou hôtels pour héberger notamment les journalistes.

Parmi eux, le Gornaya Karousel, le gigantesque et pharaonique complexe de 500 logements.

"Plus de 41 000 chambres étaient nécessaires pour les Jeux. La moitié d'entre elles ont été construites. En montagne (le Comité d'organisation) Sotchi-2014 a prévu 24.000 chambres pour loger la famille olympique, où figurent les journalistes." a précisé le Comité d’organisation.

Enfin, et pour donner une idée une unité de mesure, le stade olympique « Fischt » qui devra accueillir les cérémonies d’ouverture et de clôture des jeux aura une capacité de 40 000 places.

"Le village est super grand et vraiment luxueux, raconte le Français Alexis Contin (patinage de vitesse), arrivé dimanche. D'ailleurs pour l'anecdote beaucoup de pays ont fait acheminer des vélos pour pouvoir se déplacer tellement le village s'étend. Les volontaires sont très accueillants comme à Vancouver (lieu des jeux en 2010)». "Ils ont mis les moyens. Il y a un canon à neige tous les 30 mètres" raconte encore un spécialiste des pistes.

Attendons donc l’heure de la cérémonie d’ouverture pour déballer le gros cadeau de Poutine. En espérant que Kiev, les menaces terroristes ou encore les écarts de langages homophobes, ne viennent pas troubler la fête...

SOTCHI EN IMAGES !

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017