Excite

Thomas Voeckler remporte la première étape de montagne

Il nous avait épaté l'an dernier, en conservant le maillot jaune pendant une vingtaine de jours. Thomas Voeckler a rappelé hier aux fans du Tour de France que c'est un coureur qui sait se donner à fond et aller au boût de lui-même pour remporter des étapes difficiles.

Après les étapes de plaine et le contre la montre de Besançon, le niveau de difficulté monte d'un cran avec l'approche des Alpes. Comment souvent sur le Tour de France, ce sont ces étapes de montagnes qui permettent de faire la différence. Et l'Alsacien, au repos pendant dix jours avant le Tour, en avait profité pour soigner un genoux douloureux.

Alors qu'il avait mal commencé l'édition 2012, il a senti le bon coup dès le 32ème kilomètre, en partant avec un groupe de 25 coureurs. Il se fait remarquer dans la très longue montée du col du Grand Colombier, qui consiste en 17 km de dénivelé, en faisant un col Hors-Catégorie.

Avec son expérience, Thomas Voeckler s'était mis d'accord avec les autres coureurs. Il voulait bien faire l'essentiel du travail, en roulant devant, à conditions que ses compagnons d'un jour lui laissent prendre les points pour le maillot à poids. Résultat : 25 points supplémentaires et le maillot à poids sur les épaules. Mais pas seulement.

Il reste encore 43km de course, et Voeckler se retrouve au sein d'un groupe de 5, avec entre autres Jens Voigt, Dries Devenins, Michele Scaponi et Luis Leon Sanchez. Mais alors que l'Italien et l'Espagnol se regardaient, le cycliste français a littéralement donné tout ce qu'il avait pour s'imposer avec trois secondes d'avance. Une victoire qui en dit long sur son mental et le coeur qu'il a sû mettre dans cette belle étape.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017