Excite

Tsonga : arrivé second… en fin de parcours

Petit, tu deviendras grand ! L’adage populaire est une nouvelle fois, exact. Jo-Wilfried Tsonga a fait un superbe parcours australien. Il se classe maintenant dans les 20 meilleurs joueurs de tennis mondiaux, passant de la trentième huitième place à la 18ème.

Dimanche, à Melbourne, il y croyait et prenait le match à son compte avec un premier set gagné 6-4 sans aucune difficulté. Novak Djokovic a subi, retenu ses coups en se laissant happer sous les coups droits monstrueux du français. Sauf qu’à l’heure de jeu, le serbe a refait surface.

Un nouveau match
Il a suffit d’un moment d’hésitation pour que le numéro 3 mondial s’engouffre dans la brèche. 2ème set, Tsonga est au service à 3-3. Djokovic fait un retour de revers réflexe et cela lui offrait une première balle de break, facilement convertie. On retrouve le français breaké à 4-3. Les jeux défilent, le serbe s’emparait de la deuxième manche (6-4), le poing hargneux. Il adressait des cris de rage vers son clan leur montrant qu’il était toujours là pour batailler jusqu’au à la fin.

Redoutant le retour du français, Djokovic décidait de changer de tactique. Présent au filet, il marquait la plupart de ses points à la volée. Résultats des courses, un set en vitesse de croisière et le serbe mènait 2 sets à 1 (6-3). Tsonga accuse le coup et pêne à se remettre.

Une volte face
Le destin a permis à Tsonga d’espérer encore un peu, lorsque Djokovic a commencé à traîner la jambe gauche. Sur le score de 3-2, le serbe fait appel au kiné. Tsonga sentait que le moment était venu de prouver qu’il pouvait toujours gagner. Il retournait tous les jeux pour s’accrocher à 5-5. plus lucide et plus expérimenté le serbe remportait le match sur un passing de coup droit du français dans le couloir.

Très ému
A seulement 20 ans, « Nole » comme il se fait appeler en Serbie, à remporter son premier tournoi du grand Chelem face à Jo-Wilfried Tsonga (4-6, 6-4, 6-3, 7-6 [2]). Les deux hommes se sont rendus un vibrant hommage, montrant qu’il n’y avait pas seulement Rafael Nadal et Roger Federer comme « maîtres des circuits ».

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017