Excite

Un juge de touche hollandais perd la vie après un passage à tabac

Ce fait divers est digne des scènes les plus traumatisantes du film «A mort l'arbitre», le drame cinématographique français réalisé par Jean-Pierre Mocky, sorti en 1984. Un juge de ligne néerlandais, qui avait été molesté dimanche par de jeunes joueurs de football âgés entre 15 et 16 ans, est décédé lundi à Utrecht.

Richard Nieuwenhuizen, 41 ans, qui officiait lors de la rencontre entre le SC Buitenboys B3 (Almere) et Nieuw Sloten B1 (Amsterdam), avait été pris à partie par quelques joueurs du club adverse qui l'avaient frappé. L’assistant avait notamment reçu des coups sur la tête. Il s’était alors mis à courir pour leur échapper, mais fut rattrapé par ses bourreaux.

Quelques heures plus tard, l’homme s’était senti mal et avait été transporté à l’hôpital. Victime de nombreux coups à la tête, l'homme a été soigné à l'hôpital pour de graves lésions cérébrales qui se sont finalement révélées fatales. L’émotion est immense au sein du club de football de Buitenboys, auquel appartenait l'arbitre décédé.

Trois suspects du club d'Amsterdam, âgés entre 15 et 16 ans, ont été interpellés lundi matin, mais l'enquête se poursuit et la police n'exclut pas d'encore arrêter d'autres jeunes joueurs. La ministre néerlandaise des Sports, Edith Schippers, a qualifié les faits d’«absolument horribles» avant même le décès du juge de touche. «Cela n'a plus rien à voir avec le sport et ne peut être toléré d'aucune manière. La fédération et la justice réagiront de manière très dure à ce genre de comportement.» «C’est effrayant de voir qu’un tel drame peut se passer sur un terrain de sport aux Pays-Bas» a conclu la ministre des sports.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017