Excite

Un scandale à la FFF

Le site Mediapart vient de révéler une affaire qui va faire scandale. Les dirigeants du football français, dont le sélectionneur Laurent Blanc, auraient approuvé en début d'année un principe de quota pour que le taux de jeunes footballeurs français d'origine maghrébine ou africaine soit limité à 30% dans les épreuves de sélections dans les centres de formation.

Cette information, donnée vendredi par Mediapart, a été reprise par tous les médias. Cette affaire devrait forcement porter préjudice à la FFF et ses dirigeants.

Sans surprise, les principaux intéressés ont nié en bloc cette information. Laurent Blanc, par exemple, affirme qu'il n'a 'jamais entendu parler de quotas ethniques'. Il a d'ailleurs insisté sur l'inutilité de la mise en place d'un quota tout en s'exprimant cependant sur le 'problème des joueurs binationaux'.

Une partie des joueurs français ayant une double nationalité choisissent de jouer pour l'équipe nationale du pays origine de leurs parents tout en ayant été formés en France. Le nouveau règlement de la FIFA permet en effet à un joueur ayant évolué pour une équipe nationale de changer d'équipe nationale à n'importe quel âge à condition qu'il n'ait jamais joué pour l'équipe nationale A.

Pour confirmer ses dires, Mediapart a donné samedi de nouvelles infos sur ce scandale à la FFF. Il a publié les propos tenus lors d'une réunion ayant eu lieu le 8 novembre au siège de la Fédération où les protagonistes parlent bien de quotas. Il faudra sans doute attendre quelques jours et la réaction des concernés pour en savoir un peu plus.

Affaire à suivre !

Source photo : lemonde.fr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018