Excite

Une quarantaine de clubs de foot italiens dans la tourmente

Perquisition massive dans le milieu du foot italien. Plus de quarante clubs, dont la Juventus et l'AC Milan, ont été perquisitionnés ces dernières semaines dans le cadre d'une enquête pour fraude fiscale.

Les gendarmes financiers ont perquisitionné aux sièges de 41 clubs professionnels en Italie, dont certains ténors du Calcio, pour des soupçons de fraude fiscale.

Douze agents de joueurs sont également visés par l'enquête diligentée par le Parquet de Naples. Il s'agit notamment d'Alejandro Mazzoni, agent de l'Argentin du PSG Ezequiel Lavezzi, et Alessandro Moggi, fils de Luciano Moggi, ex-dirigeant de la Juventus condamné dans le scandale des arbitres du Calciopoli en 2006.

Les militaires de la Guardia di finanza, la police financière italienne, ont saisi des documents, notamment des contrats de joueurs. « La documentation saisie vise à une complète reconstruction des rapports professionnels entre clubs et joueurs, qui se réfèrent aux activités des agents Mazzoni et Moggi », est-il écrit dans un communiqué de la Guardia di finanza diffusé dans la presse italienne.

L'enquête vise notamment les « mécanismes de contournements des règles d'imposition des contrats, choisis pour soustraire au fisc des sommes d'argent relatives à chaque transfert», est-il précisé. Le Parquet de Naples a commencé son enquête il y a un an, selon l'agence italienne Ansa.

Les clubs et les agents sont sous enquête pour « associations de malfaiteurs, évasion fiscale, fausse factures et blanchiment d'argent». Cinq des sept premiers du championnat d'Italie (Serie A) sont concernés par l'enquête: la Juventus, championne d'Italie en titre, l'AC Milan, Naples, la Fiorentina et la Lazio Rome. Des clubs de 2e et 3e division (Serie B et Lega Pro) sont également visés.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017